Economie

Mermouri passe en revue la feuille de route pour une relance économique post-covid 19


ALGER – Le ministre du Tourisme, de l’Artisanat et du Travail familial, Hacene Mermouri a passé en revue, mercredi à Alger, la feuille de route élaborée par l’Algérie pour réaliser une relance socioéconomique pour l’étape post-coronavirus.

Dans son allocution lors des travaux de la séance exceptionnelle urgente de la 22e session du Conseil ministériel arabe du tourisme en visioconférence, le ministre a rappelé “toutes les facilitations fiscales prises pour accompagner les différents acteurs économiques durant la pandémie du coronavirus, à l’instar du report des rendez-vous de paiement et du report des déclarations mensuelles ou annuelles”.

Dans ce cadre, il a cité “les dispositions financières exceptionnelles conjoncturelles prises par la Banque d’Algérie qui permettent aux institutions bancaires d’augmenter leurs capacités de financement des entreprises économiques impactées par les répercussions de la pandémie du coronavirus”, ajoutant que l’Etat a élaboré une feuille de route pour la relance de l’économie nationale, en accordant la priorité aux activités touchées par la propagation de la pandémie, pour préserver les postes d’emplois et rétablir la confiance durant l’étape post-pandémique.

Dans son intervention, le représentant du gouvernement a mis l’accent sur l’importance de la poursuite du dialogue avec les différents acteurs pour assurer la relance économique du secteur du tourisme, trouver des solutions à même de préserver les postes d’emplois et réfléchir à l’étape post-coronavirus.

Par ailleurs, M. Mermouri a qualifié “d’important” le Conseil ministériel arabe du tourisme, indiquant qu’il a « permis de débattre des mécanismes à même de relever les défis auxquels fait face la région arabe dans le secteur du tourisme en raison de la propagation du coronavirus ».


Lire auussi:Coronavirus : nécessité d’une intégration économique régionale africaine pour résister à la crise


Il a insisté, à ce propos, sur “l’importance de coordonner les efforts car étant une alternative inévitable pour faire face à ces difficultés, et œuvrer de concert à trouver des solutions à même de réaliser la relance touristique arabe”.

Lors de cette rencontre, le ministre a mis l’accent sur l’impératif de “coordonner l’action entre les ministères du Tourisme des pays arabes pour pouvoir confronter cette pandémie, et ce, à travers non seulement l’échange de données et de plans de prévention, mais aussi des expériences de certains pays ».

« Outre l’adoption d’une approche collective unifiée pour agir face à cette situation, la reprise totale du secteur et la relance accélérée du tourisme arabe post-déconfinement » ont également été mises en avant par le ministre.

Selon M. Mermouri, il est tout autant nécessaire de “consolider le créneau de la vente des destinations internes et du tourisme interarabe dans le cadre de la promotion du tourisme régional recommandé par l’Organisation mondiale du tourisme (OMT)”.

Il faudrait également “promouvoir la formation des employés du secteur sur les consignes de santé et de sécurité, et exploiter les nouvelles techniques au profit des destinations touristiques arabes”.

Intervenant à cette occasion, le Secrétaire général adjoint aux Affaires économiques de la Ligue arabe, Kamal Hassan Ali a relevé, lui, l’intérêt de “consolider et de promouvoir la coopération arabe à travers la coordination des efforts pour une sortie de la crise sanitaire actuelle.

Une rencontre qualifiée de “très importante” durant laquelle “a été débattu un des secteurs économiques impactés par la pandémie Covid-19 », a indiqué M. Hassan Ali, lequel a jugé primordial de parvenir à des solutions et à des mesures arabes communes susceptibles de relancer le domaine économique et dans ce cas précis, le secteur du tourisme.

Pour sa part, le président de la 22e session extraordinaire du Conseil ministériel arabe du tourisme, Ahmed Bin Aqeel Al-Khatib, également ministre du Tourisme saoudien, a appelé à la nécessité de “miser sur la mise en place d’un nouveau plan touristique arabe unifié pour que la région arabe soit plus attractive”.



Source link

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer