Afrique

L’Afrique du Sud prolonge l’état de catastrophe naturelle jusqu’au 4 juillet prochain


(Agence Ecofin) – La sécheresse affecte durement l’Afrique du Sud. Les autorités viennent de prolonger l’état de catastrophe naturelle jusqu’au 4 juillet prochain. L’objectif est de poursuivre avec les mesures de réduction des impacts de cet épisode météorologique persistant.

En Afrique du Sud, l’exécutif a annoncé une prolongation pour un mois de l’état de catastrophe naturelle déclarée le 4 mars dernier en raison de la sécheresse. Prévue initialement pour durer 3 mois, cette situation durera désormais jusqu’au 4 juillet prochain.

D’après Nkosazana Dlamini-Zuma, ministre sud-africaine de la Gouvernance coopérative et des Affaires traditionnelles, cette disposition traduit la nécessité de renforcer les mesures prises par les autorités pour l’atténuation des impacts de la sécheresse.

Parmi les secteurs les plus affectés par les conditions de sécheresse figure notamment l’élevage. Dans ce secteur, de nombreux exploitants ne pouvant plus compter sur les pâturages ont dû s’endetter ces dernières années pour acquérir du fourrage afin de poursuivre leurs activités. 

Pour rappel, le gouvernement avait déjà déclaré en 2018, l’état de catastrophe naturelle dans tout le pays en raison de la grave crise de l’eau qui frappait la ville du Cap.

Espoir Olodo

Lire aussi :

03/06/2020 – Afrique du Sud : la filière avocat prévoit un volume à l’export de 16 millions de cartons en 2020

26/02/2020 – Afrique du Sud : Le Cap veut investir 381 millions $ dans sa fourniture en eau sur la prochaine décennie 





Source link

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer