Innovation

Valve assure qu’il n’y a pas lieu de s’inquiéter



Les joueurs de Counter-Strike : Global Offensive (ou CS:GO) et de Team Fortress 2 n’ont pas à s’alarmer. La récente fuite du code source – commun – de leurs jeux préférés ne les expose nullement à de potentielles et futures exploitations de failles de sécurité. Et ne mettent pas leurs données personnelles en danger. Valve, le développeur et éditeur du jeu, se veut très clair et rassurant sur ce point.

Et pour cause : les morceaux de code ont été analysés par les équipes de développement et celles-ci assurent qu’il s’agit de vieilles versions, distribuées à des partenaires en 2017. Ceux-ci avaient déjà fuité sur la Toile en 2018. Des arguments détaillés dans le tweet posté sur le compte et à lire ci-dessous.

Quid de la création de nouveaux outils de triche ? Là encore, les risques seraient minimes selon les équipes de développement. Ils sont généralement très vite repérés par l’arsenal de protections des serveurs de Valve et leurs utilisateurs, sanctionnés durement (bannissement temporaire ou permanent en cas de récidive).
 

Toujours dans un tweet posté depuis le compte officiel de CS:GO, les équipes de Valve se sont engagées à tenir la communauté au courant de toute évolution concernant cette fuite et des éventuelles actions à entreprendre pour se prémunir contre d’éventuels soucis. Si les joueurs ont, de leur côté, des informations sur ces fuites, ils sont vivement engagés à contacter Valve via son portail de sécurité.

Sources : Twitter et Valve





Source link

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer