Economie

Nourredine Daoudi installé à la tête d’ALNAFT


ALGER – Nourredine Daoudi a été installé, jeudi à Alger, dans ses nouvelles fonctions en qualité de nouveau président de l’Agence Nationale pour la Valorisation des Ressources en Hydrocarbures (ALNAFT), en remplacement de Arezki Hocini.

Présidant la cérémonie d’installation, le ministre de l’Energie, Mohamed Arkab a tenu à saluer M. Daoudi pour “la confiance mise en lui par le président de la République en le chargeant de la présidence de cette agence” ce qui constitue, dit-il, “une grande responsabilité”.

Il a ainsi évoqué le parcours professionnel de M. Daoudi, riche de plus de trente ans au sein de la compagnie nationale Sonatrach, au cours duquel il a occupé plusieurs postes dans le domaine de la géologie et de l’exploration.

Le dernier poste occupé par M. Daoudi fut celui de directeur du service d’exploration au niveau de Sonatrach.

“Cela lui a permis d’acquérir une compétence et une grande expérience dans le domaine du forage lui permettant assurément d’accomplir sa mission pleinement et de travailler à développer les services de l’Agence en améliorant ses prestations.

D’autre part, le ministre a relevé les efforts fournis par l’ex-président d’ALNAFT, M. Hocini en le remerciant pour “son dévouement et son expérience qu’il a partagée durant sa mission”.

M. Arkab a en outre rappelé que cette nouvelle nomination au niveau d’ALNAFT intervient au moment où le secteur énergétique national a entrepris “un programme de travail ambitieux” intégrant parmi ses priorités le renforcement de l’activité d’exploration, de prospection et de développement de l’investissement dans le forage dans le but de hisser le niveau des réserves du pays en hydrocarbures.

Ceci notamment à travers l’entrée en vigueur de la nouvelle loi sur les hydrocarbures “avec tout ce qu’elle comprend comme mesures de promotion et d’incitation au profit des entreprises nationales et étrangères”, a-t-il souligné.


Lire aussi: Arkab: les prix de pétrole augmenteront au deuxième semestre de 2020


De plus, le premier responsable de secteur de l’Energie a rappelé l’importance du rôle que joue l’Agence dans la mise en oeuvre de la politique nationale des hydrocarbures.

Il a rappelé les axes principaux des missions d’ALNAFT, à savoir la contribution à définir la politique du secteur, l’évaluation du secteur minier lié aux activités de forage et l’amélioration de l’investissement dans ce secteur ainsi que l’organisation des appels d’offre spécifiques à cette activité et le travail à offrir les conditions nécessaire à leurs réussites.

En lus de ces missions, l’Agence a un rôle primordial dans le contrôle de la bonne mise en œuvre des contrats d’exploration et d’exploitation et dans la perception des dividendes liées aux hydrocarbures au profit du Trésor public”, a indiqué M. Arkab.

Pour sa part, M. Daoudi a assuré qu’il veillera à mettre en oeuvre son expérience acquise dans le domaine de la recherche et de la prospection au sein de Sonatrach.

“Cette expérience et cette expertise m’ont permis de connaitre les défis actuels et futurs auxquels fait face le secteur des hydrocarbures”, a-t-il assuré.


Lire aussi: Arkab: Taux de raccordement au réseau de gaz naturel de 95% à l’horizon 2024


Il a en outre fait savoir que la stratégie de l’Agence se base sur la promotion des investissements dans l’activité de forage qui représente “le chainon le plus important du secteur des hydrocarbures”, et cela selon les dispositions de la nouvelle loi 13-19 du 11 décembre 2019 régissant l’activité hydrocarbures “qui prend en considération des normes ben définies liées aux réserves prévisibles et aux coûts et aux risques géologiques”.

Le nouveau président d’ALNAFT a également souligné l’intérêt de valoriser le secteur minier à travers le renforcement du nombre de projets d’exploration et de développement impliquant Sonatrach ainsi que les partenaires étrangers “dans le but de hisser les réserves d’hydrocarbures du pays et assurer sa sécurité énergétique”.

“Il s’agit également d’encourager le partenariat dans les activités d’exploration et de production à travers les appels d’offre et les négociations directes”, a-t-il indiqué.

Il a en outre évoqué la mission d’ALNAFT consistant à gérer les banques de données du secteur minier national considéré comme une priorité de l’Agence ainsi qu’à enrichir et à valoriser la liste des rapports de haute qualité. Dans ce cadre, il a souligné la nécessité de l’utilisation des procédés numériques et des nouvelles technologies pour atteindre les résultats escomptés.

M. Daoudi a en outre fait observer que “toutes ces missions ne pourront être réalisées concrètement sans la contribution et les efforts de l’ensemble des cadres et du personnel d’ALNAFT”.



Source link

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer