Innovation

« Notre-Dame du numérique », la plate-forme scientifique dédiée à la restauration de la cathédrale de Paris



Il y a un an, le 15 avril 2019, tous les yeux étaient braqués sur Notre-Dame de Paris en feu. Depuis, les travaux avancent pour restaurer le plus fidèlement possible la cathédrale emblématique. Dans un reportage vidéo, les chercheurs du Centre national de recherche scientifique (CNRS) nous embarquent au sein des décombres pour voir au plus près « les efforts déployés par l’équipe “données numériques” pour créer un double numérique de Notre-Dame ». Le  chantier sur site s’accompagne en effet d’un vaste projet scientifique impliquant une cinquantaine d’équipes de recherche : « Notre Dame du numérique ». 

Le numérique « contre la montre »

Plusieurs outils sont utilisés : capteurs, appareils photos montés sur cables, scanners, modélisation 3D… Tout est mis en oeuvre pour être le plus précis possible dans « cette course contre la montre ».

La voix off explique que « toutes les données liées à la cathédrale produites par les scientifiques aujourd’hui, mais aussi hier et demain, seront compilées sur une plate-forme numérique qui retrace les différentes étapes de la vie du monument ». Au fil des découvertes, l’outil collaboratif « permettra aux chercheurs et, surtout, aux restaurateurs de consulter, sur une plate-forme unique, toute la richesse des informations liées au bois, à la charpente, à la pierre, au métal, à la structure et même à l’acoustique ». 

Cette plate-forme va amasser l’immense base de données déjà existantes sur un des monuments historiques les plus visités du monde. Au lendemain de l’incendie, les technologies ont été sollicitées pour garder la mémoire de Notre-Dame de Paris.   

Source : Le journal du CNRS





Source link

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer