Le saviez-vous ? L’intelligence artificielle n’est pas… intelligente

Le saviez-vous ? L’intelligence artificielle n’est pas… intelligente



L’intelligence artificielle est une discipline informatique qui utilise des techniques telles que le deep learning (apprentissage profond) ou le machine learning (apprentissage machine). Sans entrer dans le détail de ces concepts, résumons simplement en disant qu’il s’agit de logiciels qui n’ont pas besoin d’être programmés de A à Z car ils sont capables « d’apprendre » seuls en analysant des millions de données. Par exemple, une IA peut reconnaître un chat sur une photo après avoir analysé des millions de photos de chat, pixels par pixels. Pour autant, l’IA n’a pas de conscience et n’a aucune idée de ce qu’est un chat en vrai, si c’est un animal gentil ou méchant pour l’homme.

Un concept inventé dans les années 50

L’appellation « intelligence artificielle » a été inventée en 1956 par les chercheurs américains John McCarthy et Marvin Minsky. C’était en quelque sorte un concept « marketing » destiné à frapper les esprits afin d’obtenir des crédits de recherche. Il n’empêche que des IA sont capables de réaliser des choses spectaculaires que l’on croyait réservées au cerveau humain, comme battre le champion mondial d’échec (1997) ou le champion du monde de Go (2016) ou encore analyser des radiographies médicales ou prédire des crimes. Cependant, il s’agit d’applications très spécialisées et il n’existe aucune IA généraliste, capable de s’adapter à toutes les situations, comme le cerveau humain.

Des assistants intelligents… pas du tout intelligents

Les assistants vocaux, comme Alexa, Siri ou Google, n’ont pas grand-chose à voir, non plus, avec l’intelligence. Ils sont incapables de tenir une conversation et se contentent de réagir à des mots-clés. La reconnaissance vocale utilisée fait appel à l’IA mais elle a encore largement besoin de l’humain pour s’améliorer.

En résumé : certes, l’IA va changer nos vies en apportant toutes sortes de nouveaux outils technologiques ultra-performants dans tous les domaines mais il s’agit seulement d’ordinateurs plus puissants et de données plus nombreuses. Cela n’a rien à voir avec l’intelligence humaine. 





Source link

nextalgeria