Afrique

La Côte d’Ivoire émet les premiers bons sociaux covid-19 pour lever 297 millions $


(Agence Ecofin) – La Côte d’Ivoire va effectuer le 27 avril 2020, la première émission de « bons sociaux covid-19 » sur le marché des titres publics de l’UEMOA pour un montant de 180 milliards FCFA (environ 297 millions $).

Il s’agira précisément de bons assimilables du Trésor (BAT) émis sur une maturité de 3 mois et à des taux multiples, inférieurs ou égaux à 3,75%. Les titres émis sont remboursables le premier jour ouvré suivant la date d’échéance qui est fixée au 27 juillet 2020.

A travers cette opération inédite, la Côte d’Ivoire inaugure l’ère des bons sociaux sur le marché des titres publics de l’UEMOA dans le cadre de la lutte contre la pandémie de covid-19.

Selon les informations obtenues par l’Agence Ecofin, cette émission de BAT est conçue comme étant un pont pour les Etats en attendant la rentrée des fonds attendus dans le cadre de la lutte contre la maladie. Le plan de trésorerie des Etats pour rembourser cette dette est alimenté par les engagements des partenaires techniques financiers des Etats.

Le programme de titres sociaux des Etats de l’UEMOA s’inspire par ailleurs, des principes gouvernant les émissions, publiés en juin 2017 par l’International Capital Markets Association (ICMA).

Rappelons qu’en plus d’un plan de riposte sanitaire de 95,880 milliards FCFA (environ 158 millions $), le gouvernement ivoirien a récemment adopté un plan de soutien économique, social et humanitaire pour faire face aux effets du covid-19. Ce plan de 1700 milliards FCFA (environ 2,8 milliards $), soit 5% du PIB du pays, vise à soutenir l’outil de production, maintenir les emplois, assurer une reprise rapide des activités économiques post-crise et apporter un soutien humanitaire aux populations défavorisées.

Le 17 avril 2020, le conseil d’administration du Fonds monétaire international (FMI) a approuvé un décaissement d’urgence d’environ 886,2 millions $ en faveur de la Côte d’Ivoire, afin de lui permettre de répondre aux besoins urgents de financement de sa balance des paiements causés par la pandémie.

Borgia Kobri

Lire aussi :

https://www.agenceecofin.com/finances-publiques/1804-75843-la-cote-d-ivoire-obtient-un-decaissement-d-urgence-de-886-millions-du-fmi-pour-faire-face-au-covid-19





Source link

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer