Economie

Débat sur les répercussions du COVID-19 sur le secteur industriel arabe


ALGER- Le Secrétaire général du ministère de l’Industrie et des Mines, Mohamed Bouchema, a pris part par visioconférence à une session de débat sur les voies et moyens de faire face aux répercussions du COVID-19 sur le secteur industriel arabe, organisée par l’Organisation arabe du développement industriel et des mines (OADIM), indique mercredi, un communiqué du ministère.

Outre le Secrétaire général de l’organisation du Golf de consultations industrielles (GOIC), ce débat a vu la participation de représentants de 15 pays arabes.

Dans son allocution d’ouverture, le directeur général de l’Organisation s’est félicité du niveau de la participation et de la représentation qui reflète, a-t-il dit “l’attachement des responsables du secteur industriel dans les Etats arabes à la coordination et à l’action pour surmonter les problèmes qui se pose au secteur à la lumière de la situation actuelle, et ce, pour garantir à leur peuple les différentes marchandises et produits, notamment alimentaires, pharmaceutiques et équipements médicaux”, ajoute la même source.

Le directeur général de l’OADIM a mis en avant les efforts et les initiatives initiés par l’Organisation, dont la création d’une plateforme interactive pour les demandes et offres des produits industrielles arabes (aidimo.org/covid19) pour permettre aux pays arabes de soumettre leurs demandes et offres et pour une possible coopération entre eux.

Prenant la parole, M. Bouchema a présenté un exposé sur l’expérience de l’Algérie dans sa lutte contre cette pandémie à travers les différentes mesures prises par l’Etat, y compris la garantie des produits alimentaires, des moyens de prévention, notamment médicaux et dont certains ont été importés de Chine.

A cet effet, l’Algérie a consacré une enveloppe considérable pour couvrir les différents besoins, a indiqué le même responsable, mettant l’accent sur la nécessité de la complémentarité entre les secteurs public et privé afin de hisser les capacités de production.

Concernant le volet économique et l’impact sur les entreprises de production, le SG a évoqué une rencontre présidée le ministre de l’industrie et des mines avec les différents partenaires socio-économiques à travers le syndicat des travailleurs et les organisations patronales, afin d’évaluer les répercussions de cette pandémie sur les entreprises et de trouver des propositions efficaces et urgentes à prendre à cet effet.

Selon le même communiqué, le ministère de l’industrie et des mines appelle les entreprises nationales, publiques et privés, à se joindre à la plateforme interactive entant que moyen de promotion de leurs produits dans le cadre de la politique nationale d’encouragement de l’exportation.



Source link

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer