Innovation

Apple annoncerait trois Mac avec processeur ARM 12 coeurs dès 2021



Aux ARM ! Plus les semaines passent, plus les rumeurs prennent de l’ampleur. Apple pourrait changer son fusil d’épaule et mettre le cap sur les processeurs ARM au détriment des puces Intel pour motoriser certains de ses Mac. Si les bruits de couloirs initiaux laissaient penser que les premières machines arriveraient en fin d’année, il faudra plus probablement attendre le courant de l’année 2021.

C’est en tout cas ce que l’article détaillé de nos confrères de Bloomberg révèle. Cupertino aurait déjà bien avancé ses travaux et planifierait de placer une puce de type ARM (comme celles présentes sur les smartphones) dans non pas un, mais trois ordinateurs à venir dans le courant de l’année prochaine.

À lire aussi : Les iPhone 2022 pourraient intégrer les premières puces gravées en 3 nanomètres

Ce processeur SoC (System on Chip) – basé sur le futur A14 des prochains iPhone – serait de conception Apple et de fabrication TSMC, l’un des plus gros acteurs du secteur.
Cette puce serait gravée en 5 nm. Il y aurait 12 coeurs de calcul de type CPU décomposés comme suit : huit unités dites « hautes performances » pour les applis lourdes et quatre autres, « basse consommation », pour exécuter les tâches, applis et routines courantes.
Un GPU serait aussi de la partie, implanté directement au coeur du circuit. Bref, une puce dont l’architecture globale serait en tout point identique à celles présentes dans les tablettes et smartphones Apple. On ne sait toutefois pas si une partie « modem » serait incluse, pour la réception de la 4G ou 5G, aux côtés des autres éléments.

Des Mac taillés sur mesure pour ARM

Ce processeur d’un genre nouveau pourrait bien prendre place dans un ou plusieurs Mac et/ou MacBook particuliers, spécialement conçus pour l’accueillir. Selon les sources de Bloomberg, Apple serait tout à fait conscient que ce type de processeur n’est, pour le moment, pas capable de rivaliser avec les puces Intel, très pertinentes dans les iMac, MacBook Pro et le Mac Pro. Ce sont en effet des machines plutôt tournés vers la production et les applications lourdes.

À lire aussi : Test du MacBook Air 2020 : l’ultraportable d’Apple retrouve enfin de sa superbe

Pour l’OS, Apple semble bien décidé à conserver macOS pour les plates-formes à base de solutions ARM. Espérons cependant que Curpertino et ses partenaires soient capables de vite rendre le parc applicatif de macOS compatible avec l’architecture ARM. Un défi que Microsoft a encore bien du mal à relever. Pourtant cela fait plus de 2 ans que les Always Connected PC, les PC sous Windows à base de puces Qualcomm comme la Surface Pro X, sont arrivés sur le marché.

Source : Bloomberg





Source link

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer